déformer

déformer

déformer [ defɔrme ] v. tr. <conjug. : 1>
• v. 1220; lat. deformare, de forma « forme »
1Altérer la forme de. altérer, transformer. Déformer une pièce de bois, de fer. courber, distordre, gauchir, tordre. Le téléphone déforme la voix. Déformer ses chaussures en marchant. « Le beau visage d'adolescent était déformé par la graisse » (Mac Orlan). bouffi.
Pronom. Se déformer : perdre sa forme. La planche s'est déformée sous le poids. Qui ne se déforme pas. indéformable.
P. p. adj. « un veston déformé et taché » (F. Mauriac). avachi, fatigué.
2Altérer en changeant. Déformer un fait en le racontant. défigurer, dénaturer. Vous déformez mes propos. Déformer la pensée de qqn. trahir. Absolt Un enseignement qui déforme plus qu'il ne forme. Il est complètement déformé par son métier. déformation (professionnelle).
⊗ CONTR. Redresser, reformer.

déformer verbe transitif (latin deformare) Altérer la forme, l'aspect de quelque chose, de quelqu'un : Déformer son écriture, sa voix. Faire perdre à quelque chose sa justesse, son sens, sa vraie nature ; dénaturer, défigurer : Ce journaliste déforme la vérité. Faire prendre à quelqu'un certaines habitudes, certaines manies, certains réflexes qui ne lui sont pas naturels : Le métier l'a complètement déformé. Lisser, imperméabiliser et lustrer les lisses, les surfaces latérales des talons d'une chaussure, ainsi que les surfaces des semelles et des bon-bouts. ● déformer (citations) verbe transitif (latin deformare) Paul Léautaud Paris 1872-Robinson 1956 La forme n'est souvent qu'une mise en scène qui déforme. Les Plus Belles Pages de Stendhal, Préface Mercure de Francedéformer (synonymes) verbe transitif (latin deformare) Altérer la forme, l'aspect de quelque chose, de quelqu'un
Synonymes :
- altérer
- défigurer
Faire perdre à quelque chose sa justesse, son sens, sa vraie...
Synonymes :
- déguiser
- dénaturer
- maquiller (familier)
Faire prendre à quelqu'un certaines habitudes, certaines manies, certains réflexes...
Synonymes :
- dépraver

déformer
v. tr.
d1./d Altérer la forme de (une chose matérielle). Déformer le corps, un vêtement. La colère déformait ses traits.
|| v. Pron. Objet qui se déforme sous l'action de la chaleur, de l'humidité, etc.
d2./d Fig. Reproduire inexactement. Déformer les paroles, la pensée de qqn.
|| Déformer qqn, modifier, altérer son esprit, son comportement. Son éducation l'a déformé.

⇒DÉFORMER, verbe trans.
A.— Modifier, généralement en l'altérant, la forme d'une chose, l'aspect d'une personne. La pluie déformait mon chapeau (BALZAC, Peau chagr., 1831, p. 130). Un verre (...) qui dévie les rayons lumineux et déforme les images (COURNOT, Fondem. connaiss., 1851, p. 568). Déformer volontairement son écriture (AYMÉ, Derr. chez Martin, 1938, p. 87) :
1. Nombre de populations ont déformé ou déforment encore le crâne des nouveau-nés en inhibant à l'aide d'appareils spéciaux (...) la croissance de la tête dans certaines directions...
Hist. de la sc., 1957, p. 1542.
Emploi abs. C'était maintenant la goutte chronique, inguérissable, la goutte qui ankylose et qui déforme (ZOLA, Joie de vivre, 1884, p. 938).
Emploi pronom. à sens passif. Perdre sa forme normale. Vos pieds vont se déformer dans les sabots (SAND, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 74).
B.— Au fig. Modifier, en l'altérant, la réalité ou la nature de quelque chose.
1. Altérer une chose (un fait, une parole, une idée, etc.) en lui faisant perdre sa justesse ou son sens, en la défigurant ou en la dénaturant. Déformer un fait, une nouvelle (Ac. 1932). Plus un humoriste est intelligent, moins il a besoin de déformer la réalité pour la rendre signifiante (GIDE, Journal, 1910, p. 290). Mon imagination, sans grossir les faits, tend à les déformer et à les dénaturer (GREEN, Journal, 1955-58, p. 157).
Emploi abs. Zola cherche des effets : il déforme et noircit. Il truque le réel (MAURIAC, Mém. intér., 1959, p. 221).
Emploi pronom. Ce que l'on a vu de ses yeux se déforme, varie avec le temps, prend du bouquet et de la bouteille (ARNOUX, Algorithme, 1948, p. 139) :
2. ... les langues ne peuvent se déformer, si on donne à ce mot un sens péjoratif. Elles se transforment, ce qui est bien différent.
GOURMONT, Esthétique de la lang. fr., 1899, p. 105.
2. Altérer une chose (une faculté, une fonction) en la gâtant ou en la corrompant. Le protestantisme est donc capable de déformer l'esprit aussi dangereusement que le catholicisme (GIDE, Journal, 1929, p. 916).
Rem. On rencontre ds la docum. un emploi pronom. du verbe au sens de « se défaire ». Anton. former. Des couples se formaient et se déformaient sur son passage (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 163).
Prononc. et Orth. :[], (je) déforme []. Enq. : (il) déforme //. Ds Ac. dep. 1694. Ds Ac. 1694 et 1718, s.v. defformer (cf. dé-). Étymol. et Hist. 1. 1220-26 trans. desformer « modifier quelque chose en l'altérant » (Hist. G. le Maréchal, 11468 ds T.-L.); 1er quart XIIIe s. soi desformer (RECLUS DE MOLLIENS, Carité, 136, 5, ibid.); 2. 1903 adj. déformant (JANET, Obsess. et psychasth., p. 416 : rhumatisme chronique déformant). Empr. au lat. class. deformare « id. », dér. de formare (former); les formes desformer d'apr. des- (dé-) et former. Fréq. abs. littér. :379 (déformant : 62). Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 74, b) 349; XXe s. : a) 841, b) 855.

déformer [defɔʀme] v. tr.
ÉTYM. V. 1220, desformer; lat. deformare, de de-, et forma. → Forme.
1 Altérer la forme de. Altérer, changer, transformer. || Déformer une pièce de bois, de fer. Bistourner, contourner, courber, distordre, gauchir, tordre. || Prisme, miroir qui déforme les images ( Anamorphose). || Déformer un vêtement, des chaussures. Avachir. || Déformer un chapeau. Bosseler.Déformer son visage par des grimaces, des contorsions. || Dessin qui déforme les traits. Caricaturer, enlaidir.
1 Toute passion où il entre de la colère déforme et enlaidit les traits (…)
Jules Lemaitre, les Rois, p. 150.
2 (…) l'éclairage oblique qui tombait sur lui le déformait comme l'eût fait un caricaturiste (…)
Edmond Jaloux, le Dernier Jour de la création, IX, p. 105.
3 Le beau visage d'adolescent était déformé par la graisse.
P. Mac Orlan, la Bandera, XX, p. 254.
2 Abstrait. Altérer en changeant. || Déformer un fait, un événement en le racontant. Défigurer, dénaturer, fausser, mutiler, travestir. || Déformer la pensée de quelqu'un en l'interprétant. Trahir. || Mots qui déforment la pensée. || Science qui déforme l'esprit. || Lectures qui déforment le goût. Corrompre, dépraver, gâter.
4 Les mauvais jours, je peine sur mon écriture, et sa malformation déforme à son tour mes pensées.
Gide, Journal, 5 févr. 1902.
5 Mais j'ai si peur de tout fausser en « exprimant ». Vous ne trouvez pas que les mots déforment tout ? Ils sont tellement plus immobiles et plus solides que les sentiments.
A. Maurois, le Cercle de famille, III, V, p. 253.
6 Les êtres que nous connaissons le mieux, comme nous les déformons dès qu'ils ne sont plus là !
F. Mauriac, Thérèse Desqueyroux, IX, p. 160.
Absolt. || Un enseignement qui déforme plus qu'il ne forme.
——————
se déformer v. pron.
Être déformé, perdre sa forme. || Cette poutre se déforme sous le poids qu'elle supporte. || Vêtement qui se déforme par l'usage. Avachir (s').Fig. || Pensée qui se déforme sous l'influence de lectures, d'études trop spécialisées.
7 J'avais peur, si je le couvais plus longtemps, de voir le sujet foisonner, se déformer (…)
Gide, Journal, 16 mars 1907.
——————
déformé, ée p. p. et adj.
1 (Choses). Dont la forme est altérée. || Vêtement déformé. Avachi, défraîchi, fatigué, usé (→ Conception, cit. 3).
8 Il était seul, le front collé contre la vitre, les poings enfoncés dans les poches d'un veston déformé et taché.
F. Mauriac, l'Enfant chargé de chaînes, p. 51.
Corps déformé par la vieillesse (→ Braie, cit. 2).
9 Figure-toi une momie qui aurait été regonflée par des clowns pour faire un numéro de cirque ! Une vieille juive égyptienne et pour le moins centenaire, déformée par la graisse et la goutte (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. II, p. 88.
2 (Personnes). Dont la nature est altérée. || Il est complètement déformé par son métier. Déformation (professionnelle).
CONTR. Former, reformer, redresser.
DÉR. Déformable, déformant, déformateur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • déformer — DÉFORMER.v. a. Gâter la forme, corrompre la forme d une chose. Déformer un chapeau. Déformer un soulier. Il ne se dit guère que dans ces phrases, et s emploie aussi avec le pronom personnel. Votre chapeau se déforme. Vos souliers se sont déformés …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Deformer — De*form er, n. One who deforms. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • déformer — vt. , gâter // altérer la forme (d une chose) ; travestir (la vérité) ; avachir (des chaussures), rendre mou : DÉFORMÂ (Albanais 001, Annecy, Saxel, Thônes), C. => Former ; éstreupyâ (Saxel 002). E. : Cordonnier, Crochet, Forme. A1) déformer… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • DÉFORMER — v. a. Gâter, altérer la forme d une chose. Déformer un chapeau. Déformer un soulier. Se déformer la taille. Les convulsions ont déformé cet enfant.   Il s emploie aussi avec le pronom personnel. Votre chapeau se déforme. Vos souliers se sont… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DÉFORMER — v. tr. Altérer dans sa forme. Déformer un chapeau. Vos souliers se sont déformés. Se déformer la taille. Sa taille se déforme. Les convulsions ont déformé cet enfant. Fig., Déformer un fait, une nouvelle …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • déformer — (dé for mé) v. a. 1°   Altérer la forme. Un corset déforme la taille. •   Mais eux [les morts], si tu savais de quel sommeil ils dorment ; Leurs lits sont froids et lourds à leurs os qu ils déforment, V. HUGO F. d aut. 37.    Déformer un chapeau …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • deformer — noun One who, or that which, deforms …   Wiktionary

  • deformer — deformˈer noun • • • Main Entry: ↑deform …   Useful english dictionary

  • se déformer — ● se déformer verbe pronominal être déformé verbe passif Perdre sa forme normale : Pull qui s est déformé au lavage …   Encyclopédie Universelle

  • cabosser —    Déformer, v.: il a cabossé la boîte de sa montre. Ce mot est un vrai barbarisme; dites, bossuer : bossuer des assiettes d argent …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”